Plus de Fleurs

Comment purifier l’air de votre maison avec les plantes ?

Ajouté le: mardi 21 août 2018     Catégories: Toutes les actualités

Nous évoquons souvent la pollution extérieure due aux émissions de gaz de pots d’échappements ou à l’activité industrielle.
Mais nous oublions souvent que notre intérieur est souvent contaminé par l’évaporation de nombreux polluants comme les produits ménagers, la peinture des murs, le mobilier…

De plus, nous passons la majorité de notre temps dans un espace clos.
Que ce soit au bureau, à l’école ou chez soi, nous pensons être à l’abri de la pollution, trop souvent assimilée à l’air extérieur et à la ville. C’est une grave erreur !
Face à ce constat, il devient alors nécessaire de déployer des moyens pour améliorer l’air de son habitat afin d’éviter des problèmes de santé sur le long terme.

Comment purifier votre maison avec les plantes intérieures dépolluantes ?

Le saviez-vous ?

Les plantes dé-polluantes ou purifiantes ont un effet bénéfique sur l’air ambiant.

Comment ça marche ?

Voici comment les plantes dépolluent l’air.
Elles transforment les molécules toxiques contenues dans l’air en nutriment ou elles les stockent dans leurs tissus. Les polluants de l’air sont absorbés par les feuilles, les tiges et le tronc grâce à des stomates qui régulent la respiration de la plante, ils sont ensuite transformés en nutriment par des micro-organismes vivants dans les racines. Parallèlement la plante émet de la vapeur d’eau par un processus de transpiration. Cette vapeur d’eau humidifie l’air et la rend plus saine. Le taux d’humidité augmente de 4 à 8% ce qui réduit les problèmes liés aux gênes respiratoires, d’asthmes et d’irritation de la peau. Plus les plantes sont grosses, plus les feuilles sont grosses et plus l’échange gazeux est important.

Quelques exemples de plantes purifiantes

Le Dracaena, communément appelés ‘Dragonnier’.

Dracaena, plante purifianteContrairement à ce que laisse penser certaines variétés, le dracaena n’est pas un palmier.
Mais sa ressemblance porte à confusion et l’entretien dont il a besoin est souvent proche de celui d’un palmier.
A la fois esthétique et très facile à cultiver, il fait partie des plantes d’intérieur les plus appréciées et les plus vendues.
Grâce au dracaena, vous absorbez le formaldéhyde et le benzène, que l’on retrouve particulièrement dans la fumée de cigarettes

Le Spathiphyllum

Le spathiphyllum est une élégante plante d’intérieur dont la plupart des espèces proviennent des forêts tropicales d’Amérique.
On la surnomme aussi fleur de lune et lis de la paix de par la forme particulière (en spathes) de ses fleurs blanches.
À noter : une spathe est, à l’origine, une épée à large lame en usage chez les Germains, les Gaulois, les Romains (CNRTL).
Elle peut fleurir toute l’année si elle est bien entretenue et ses longues feuilles vernissées sont lancéolées de couleur verte.
Le spathiphyllum a de bonnes capacités d’absorption de polluants tels que l’ammoniac, le benzène, le formol, le xylène, entre autres.
Il est donc à placer dans toutes les pièces, sans modération !

Le ficus

Le ficus est la plante d’intérieur par excellence : ses nombreuses espèces vous laissent le choix de la forme, du feuillage et du type de culture.
S’il fait partie des plantes les plus vendues, c’est aussi grâce à son grand pouvoir décoratif.
Il est, en effet apprécié pour ses jolies feuilles décoratives et parce qu’il s’adapte à toutes les pièces de maison.
Il s’installe à la lumière et convient particulièrement bien à l’intérieur de nos maisons et appartements.
Seul inconvénient : il craint les courants d’air et le froid.
Hors son côté décoratif, le ficus est une plante répandue car il est efficace contre le formaldéhyde, le xylène et l’ammoniac présent dans les détergents.
Il agit sur la fumée de cigarette, les désodorisants ou encore les vernis.

L’anthurium

Anthurium, plantes dépolluantesL’anthurium est devenu un incontournable des plantes d’intérieur.
Sa floraison est merveilleuse et peut durer toute l’année s’il est bien entretenu.
Il est donc parfait pour orner une cuisine ou tout autre pièce de la maison assez humide comme la salle de bain.
En plus de ça, il a l’avantage d’absorber de nombreuses substances chimiques comme l’ammoniaque.